Accueil / Crypto-monnaie / CryptoShuffler, le malware qui frappe les propriétaires de bitcoins au portefeuille

CryptoShuffler, le malware qui frappe les propriétaires de bitcoins au portefeuille

PARTAGER CET ARTICLE

 

Selon l’éditeur russe de logiciels anti-virus Kaspersky Labs, un logiciel malveillant serait utilisé pour détrousser en toute discrétion les propriétaires de bitcoins de leur monnaie virtuelle. 

 

Si le cours du bitcoin est aujourd’hui revenu à son plus haut niveau historique, la valeur de cette crypto-monnaie a connu dernièrement une petite phase, particulièrement spectaculaire de dépressurisation qui l’a vu passer soudainement de plus de 6500 dollars à 4900 dollars.

Mais si la volatilité, n’était que le seul souci des détenteurs de bitcoins tout irait (presque) pour le mieux dans le meilleurs des mondes.

Seulement voilà, l’attrait grandissant et quelque peu irrationnel pour les crypto-monnaies étant ce qu’il est, le bitcoin et ses lointaines déclinaisons sont désormais la cible de voleurs, de cyber-criminels et de malwares (logiciels malveillants) bien réels.

cryptoshuffler-Bitcoin

Selon l’éditeur russe de logiciels anti-virus Kaspersky Labs, un malware en particulier serait utilisé pour détrousser les détenteurs de bitcoins, son nom: CryptoShuffler. Et en un peu plus d’un an 23 bitcoins auraient ainsi été dérobés à travers le monde (pour une valeur de près de 150 000 dollars).

Cheval de Troie

Le principe est simple: le malware agi comme un classique “cheval de Troie”. Il pénètre la mémoire de l’ordinateur pour y contrôler le presse-papier : c’est là où se stockent les données temporaires lorsque vous réalisez un copier-coller.

Et, lorsqu’un possesseur de bitcoins infecté utilise la fonction copier-coller pour récupérer les coordonnés électroniques de la personne à qui il souhaite des bitcoins, le virus colle celles des pirates. Résultat : les bitcoins sont envoyés, non pas au destinataire naturel mais, aux malfaiteurs.


Vous avez aimé cette information? Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? Pour continuer à vous informer, en toute indépendance, NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi

Maduro-venezuela

Le Venezuela lance sa propre crypto-monnaie dans un climat de défiance économique

Le Pétro (c’est le nom de cette nouvelle “monnaie” virtuelle) devrait être utilisé pour lutter contre l’inflation. Un petro vaudra 60 dollars, c’est-à-dire tout juste le prix d’un baril de pétrole.

Une faille de sécurité dans Telegram permettait de voler des messages cryptés (mais pas de les lire)

Mais cette vulnérabilité, découverte par l’éditeur de logiciel de cybersécurité russe Kaspersky, aurait aussi été utilisée par les pirates pour introduire dans des ordinateurs des programmes minant clandestinement des crypto-monnaies comme Monero ou Zcash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.