Accueil / Bitcoin / Aux Pays-Bas, des distributeurs automatiques de bitcoins

Aux Pays-Bas, des distributeurs automatiques de bitcoins

Gérés par la société Bitcoins4me, une quinzaine d’automates, distributeurs de bitcoins, cette monnaie virtuelle déjà très prisée des cyber-criminels, permet au tout venant d’acheter et vendre des bitcoins en tout anonymat.

 

Déposer plusieurs milliers d’euros en liquide, en tout anonymat, pour en contrepartie pouvoir acheter des bitcoins – cette crytpo-monnaie (ou monnaie virtuelle) dont le “cours” est aujourd’hui à son plus haut historique, au-dessus de 7000 dollars – la chose est désormais possible au Pays-Bas.

La société Bitcoins4me vient en effet de déployer dans ce pays une quinzaine de “distributeurs”, des automates qui permettent d’acheter et de vendre des bitcoins le plus naturellement du monde.

Blanchiment d'argent

Et accessoirement, puisqu’il faut appeler un chat un chat de “blanchir” potentiellement de l’argent à l’origine des plus douteuses.

« Ces appareils fournissent un moyen aux criminels, dont les trafiquants de drogue qui, en possession de fortes sommes d’argent, cherchent un moyen quelconque pour se procurer de l’argent virtuel », explique Anita Van Dis, procureur général en charge des affaires de blanchiment d’argent sale, cité par le quotidien économique Les Echos.

Le bitcoin était déjà prisé des cyber-criminels en tous genres (Cf. NewZilla.NET du 18 février 2016), et notamment de ces réseaux qui s’adonnent au “ransomware”, ou “rançongiciel” en Français (Cf. NewZilla.NET du 7 mars 2016).

Cette pratique consiste à geler et à paralyser à distance les données d’un système informatique pour ensuite demander une rançon en échange de son déblocage.

A lire aussi

bitcoin-bubble-bulle

Le cours du bitcoin passe la barre des 10 000 dollars

La valeur de la crypto-monnaie a doublé en un mois. La bulle spéculative autour du bitcoin tourne désormais à plein régime, et son éclatement n’en est que plus probable.

cryptoshuffler-Bitcoin

CryptoShuffler, le malware qui frappe les propriétaires de bitcoins au portefeuille

Selon l'éditeur russe de logiciels anti-virus Kaspersky Labs, un logiciel malveillant serait utilisé pour détrousser en toute discrétion les propriétaires de bitcoins de leur monnaie virtuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.