En continu
Accueil / NewZilla.NET / Les smartphones fonctionnant sous BlackBerry OS et Windows Phone 8.0 bientôt privés de WhatsApp

Les smartphones fonctionnant sous BlackBerry OS et Windows Phone 8.0 bientôt privés de WhatsApp

PARTAGER CET ARTICLE

 

L’application de messagerie indique qu’elle ne sera plus disponible pour ces systèmes d’exploitation à partir du 31 décembre 2017. Le même sort est d’ores et déjà réservé aux smartphones fonctionnant sous Nokia S40 (au 31 décembre 2018) et à ceux fonctionnant sous Android 2.3.7 (au 1er février 2020).

 

On a beau s’appeler WhatsApp, appartenir à Facebook et revendiquer 1,2 milliard d’utilisateurs mensuels… un dollar reste un dollar.

Et quand la présence de l’application de messagerie instantanée commence à coûter trop cher sur un système d’exploitation donné, on supprime purement et simplement ledit OS (système d’exploitation) du catalogue.

C’est ce qui va très prochainement arriver aux smartphones fonctionnant sous BlackBerry OS et avec Windows Phone 8.0, indique WhatsApp.

whatsapp

En pratique, s’ils pourront encore utiliser l’application quelques temps sur leur appareil, les détenteurs de ce type de smartphones ne pourront plus y créer de comptes WhatsApp et y vérifier les comptes existants.

Une migration d’urgence vers un autre smartphone plus moderne est donc fortement recommandée, surtout si l’on considère que l’application WhatsApp ne peut être activée qu’avec un seul numéro de téléphone.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

Selon une étude menée par les universités belges de Gand et d’Anvers, il existe un lien direct entre l’utilisation du smartphone en cours et la baisse de niveau des résultats scolaires.

Andy, 22 ans, mort sur Snapchat à la station RER Châtelet-Les Halles à Paris

Andy Brigitte avait 22 ans. Il a été poignardé à mort vendredi 12 janvier 2018, à Paris, à la station RER Châtelet-Les Halles, sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes qui, loin de lui porter secours, l’ont regardé mourir, filmant la scène avec leur téléphone mobile et postant la séquence sur Snapchat ou sur YouTube. Effroyable et glaçant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.