En continu
Accueil / Innovation / Start-Up / Station F dévoile les 13 startups admises dans son “Fighters Program”

Station F dévoile les 13 startups admises dans son “Fighters Program”

PARTAGER CET ARTICLE

 

Ce programme donne accès aux mêmes ressources que le Founders Program développé par l’incubateur ; il est destiné aux entrepreneurs qui ne sont pas partis avec les mêmes chances.

 

L’objectif premier est d’aider ceux qui en ont le plus besoin : issu(e)s de milieux sociaux moins privilégiés, immigration avec difficulté à s’intégrer, réfugié(e)s… à faire croître leur business.

Parce que la diversité est source de richesse pour l’innovation et que tout le monde peut devenir un bon entrepreneur, Station F ouvre ses portes aux participants pendant un an et les aide en leur fournissant gratuitement un accès au campus, un programme et des ressources.

Au menu de cette nouvelle promotion 13 candidatures de startup (et autant de projets à suivre) ont été retenues parmi 200 projets venant de 27 pays différents. Après avoir répondu à un questionnaire en ligne, les candidats (une cinquantaine d’entrepreneurs) ont pitché devant plusieurs personnes dont Octave Klaba (OVH), le champion du monde de boxe Jean-Marc Mormeck, ou bien encore…Xavier Niel. Voici la liste des heureux élus.

Stationf-station-f-fighters-program

  • A2JOB est une plateforme dédiée au recrutement dans le secteur sanitaire, social et médico-social.
  • BotFactory (assistants de conversation multilingues pour les entreprises)
  • Digitall (verrous de sécurité et la sécurité des voitures), fondée par Tally Fofana, ancien détenu de prison.
  • Girls Job (plateforme destinée à aider aux recrutements d’urgence).
  • Konexio permet aux réfugiés d’accéder à des formations aux outils numériques.
  • LeadBees (dispositif connecté pour se brancher dans les ruches et les protéger des maladies). 
  • Les Petits Pots (livraison d’aliments bios et faits maisons pour les bébés).
  • Lock’ N’Touch (serrure intelligente destinés à protéger et sécuriser les sacs à main des femmes.
  • Lovel (une application qui connecte les gens via des défis vidéos basés sur des intérêts communs). Ses créateurs sont Malik, Tim et François.
  • MyShowPass (service d’abonnement illimité aux concerts et spectacles).
  • StreetyFood (une plateforme qui met en contact les entreprises franciliennes et les différents acteurs de l’alimentation de la street-food.
  • Tynkle (application dédiée à l’entraide informatique).
  • Ytizen (solution mobile pour les entreprises et les collectivités avec pour but de collecter des données sur leurs actifs physiques).


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

La “start-up nation” va-t-elle dans le mur?

Dans "Start up, arrêtons la mascarade", un ouvrage paru le 7 février dernier aux éditions Dunod, Nicolas Menet et Benjamin Zimmer étrille le concept macronien de “start-up nation”, s’attardent sur l’envers du décor” de la révolution numérique et fustigent le modèle de la start-up qui ne sert que de point de chute à des investissements financiers en l’absence de toute réflexion de nature sociétale.

Google à Station F

Après Facebook, Amazon, Apple et Microsoft, Google débarque pour trois mois à Station F. Ouvert en juin 2017, "le plus grand incubateur de start-up au monde", situé dans le 13ème arrondissement de Paris héberge un millier de start-up et affiche déjà complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.