Revue de presse
Accueil / Uber / Quand Uber payait une rançon de 100 000 dollars en Bitcoin à des pirates informatiques

Quand Uber payait une rançon de 100 000 dollars en Bitcoin à des pirates informatiques

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Selon des documents de justice cités par le New York Times, Uber a accepté de payer en 2017 une rançon de 100 000 dollars en Bitcoin à un duo de hackers déjà responsables en 2016 du piratage des données personnelles de 57 millions de clients du groupe Uber.

 

Ils s’appellent Vasile Mereacre et Brandon Glover.

Le premier est originaire du Canada, le second de Floride. Ces deux deux pirates informatiques et maitres chanteurs risquent aujourd’hui 5 ans de prison et 250 000 dollars d’amende.

Ils ont été inculpés l’an passé dans le cadre du piratage de 55 000 comptes de Lynda.com, un site appartenant au réseau social professionnel LinkedIn (lui-même propriété de Microsoft).

Vasile Mereacre et Brandon Glover étaient parvenus à dérober ces informations en utilisant les identifiants d’employés de Lynda.com sur le service cloud Amazon Web Services (AWS).

Uber-bitcoin-hackerone

Ils en avaient profité pour subtiliser selon en utilisant les mêmes méthodes des informations confidentielles et des données sensibles sur le groupe internet Uber.

On apprend aujourd’hui, que contrairement à Lynda.com, le groupe Uber avait alors accepté de payer en Bitcoin, l’équivalent de 100 000 dollars de rançon via son service HackerOne (normalement dévolu à récompenser les hackers qui trouvent des failles de sécurité sur l’application et les services Uber).

En clair, Uber a utilisé HackerOne pour blanchir le paiement d’une rançon à un duo de hackers malveillants, par ailleurs déjà responsables d’une attaque informatique en 2016 ayant compromis les coordonnées de 57 millions de clients d’Uber.

Détail qui ne manque pas d’intérêt, tout en acceptant de régler cette rançon, Uber prenait soin de faire signer aux deux cybercriminels une clause de confidentialité par laquelle ils s’engageaient à ne pas divulguer les informations en leur possession.

D


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.