En continu
Accueil / NewZilla.NET / Vers la suppression du Wi-Fi dans les espaces jeunesse des bibliothèques de la Ville de Paris

Vers la suppression du Wi-Fi dans les espaces jeunesse des bibliothèques de la Ville de Paris

Le CHSCT de la Direction des Affaires culturelles de la Ville de Paris s’est prononcé pour un retour aux connexions filaires afin de prévenir les risques sanitaires liés à l’électro-hypersensibilités chez les plus jeunes.

 

La loi Abeille (du nom de la députée Laurence Abeille), ce texte adopté en février dernier au Parlement et qui vise à limiter l’exposition du public aux ondes électromagnétiques notamment dans des lieux comme les crèches et les écoles servira bientôt de base à la suppression du Wi-Fi dans les espaces jeunesse des bibliothèques de la Ville de Paris. Ainsi en a décidé le CHSCT (Comité d’Hygiène, de sécurité et des Conditions de Travail) de la Direction des Affaires culturelles de la Ville de Paris une instance présidée par le premier adjoint en charge de la Culture, Bruno Julliard.

Connexions filaires

Pour éclairer sa lanterne, le CHSCT a notamment  consulté outre la députée Laurence Abeille, Etienne Cendrier, porte-parole de l’association Robin des Toits. Les connexions Internet par Wi-Fi seront donc prochainement remplacées par de simples connexions filaires.

Dans son avis, adopté à l’unanimité le CHSCT relève que tant pour le personnel que pour les usagers doivent exister des lieux publics et des lieux de travail qui protègent les personnes électro-hyper sensibles et ne les excluent ni de la vie professionnelle, ni de la vie sociale”.

A lire aussi

Andy-Brigitte-Chatelet-Les-Halles-Paris

Andy, 22 ans, mort sur Snapchat à la station RER Châtelet-Les Halles à Paris

Andy Brigitte avait 22 ans. Il a été poignardé à mort vendredi 12 janvier 2018, à Paris, à la station RER Châtelet-Les Halles, sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes qui, loin de lui porter secours, l’ont regardé mourir, filmant la scène avec leur téléphone mobile et postant la séquence sur Snapchat ou sur YouTube. Effroyable et glaçant.

airbnb-paris

La Ville de Paris met la pression sur Airbnb

Alors même qu'un numéro d'enregistrement sera bientôt obligatoire pour toute personne souhaitant mettre en location son appartement sur Airbnb ou un site internet similaire, la Ville de Paris a voté, mardi 26 septembre, un "voeu" visant à abaisser significativement le nombre de nuitées maximum autorisées pour les locations de meublés touristiques. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.