Accueil / 2016 / janvier (page 2)

Monthly Archives: janvier 2016

Live streaming, le grand mercato a commencé!

Dans le droit fil des Meerkat et autres Periscope, IBM rachète la plate-forme de diffusion de vidéos en direct Ustream et Facebook lance “Live” pour diffuser des vidéos en ligne et en temps réel à ses amis, depuis son smartphone.

 

Google avait déjà lancé Hangouts. Mais avec l’apparition de Meerkat, à l’occasion du festival South by Southwest (SXSW) à Austin en mars 2015, puis le rachat en août 2015 par Twitter de Periscope, un concurrent direct de Meerkat, nous avons assisté l’an dernier à la montée en puissance du live streaming, comme “nouvelle” forme de diffusion de contenu en temps réel. Avec l’arrivée de Facebook, (et dans une certaine mesure avec le rachat par IBM de Ustream, l’un des acteurs historiques de ce secteur), 2016 promet d’être l’année de son explosion.

Meerkat-PeriscopeAprès avoir testé le service auprès de “célébrités”, Facebook a lancé début décembre sur le marché américain, “Live”. “Live” sera déployée dans le “reste du monde” dans les prochaines semaines, précise Facebook dans un communiqué.  “Live” est une nouvelle fonctionnalité que l’utilisateur peut activer au moment de rédiger, par exemple, un statut Facebook. Elle permet d’enregistrer et de diffuser du contenu vidéo en temps réel à ses amis ou à un cercle de personnes pré-sélectionnées. Une fois la session live (le “live stream”) lancé, le diffuseur peut voir combien de personnes regardent la séquence, recueillir les commentaires et réactions en direct, et vérifier si ses amis (les vrais) sont bien au rendez-vous.

L'équivalent de 14 fois le Stade de France

Car avec “Facebook Live”, contrairement à Periscope et Meerkat dont les productions sont la plupart du temps visionnées par des inconnus, ici le diffuseur s’adresse (s’il le souhaite) à une audience ciblée, pré-définie. Autre intérêt, si les séquences réalisées avec “Facebook Live” ne peuvent pas dépasser trente minutes, elles restent ensuite à disposition de l’auditoire sur le “mur” Facebook du diffuseur, aussi longtemps que celui-ci le souhaite. A contrario, les vidéos réalisées sur Periscope et sur Meerkat n’ont qu’une durée de vie de 24 heures.

Facebook-LiveLes premiers à avoir saisi l’intérêt de cette nouvelle fonctionnalité sont tout naturellement les artistes. A l’instar, en France, de Jean-Louis Aubert. Il y a quelques jours sur Facebook, l’ancien chanteur du groupe Téléphone (et désormais membre des Insus) a lancé une session (d’un peu plus de trente minutes cette fois), sur Facebook Live.

Une session live, à domicile, histoire de répéter quelques morceaux de son répertoire, et de faire partager le tout en direct aux internautes sur sa page Facebook. Et en quelques heures, le chanteur a réuni autour de ce mini-concert l’équivalent de 14 fois le Stade de France (80 000 places) puisque 1 130 000 internautes ont déjà regardé la séquence.

Expresso #11 / Jeudi 28 janvier 2016

Toute l’actualité du jour, en continu, sur NewZilla.NET

 

  • FACEBOOK / 80%. C’est la part du chiffre d’affaires de Facebook qui provient désormais du mobile. Le réseau social a réalisé un chiffre d’affaires de 5,84 milliards de dollars au dernier trimestre. Il enregistre ainsi une progression de 52% par rapport à la même période une année auparavant. Aujourd’hui, Facebook c’est aussi 1,04 milliard d’utilisateurs actifs au quotidien, et 1,59 milliard d’utilisateurs actifs par mois.

Xavier Niel investit dans une mine de bauxite en Afrique

Le fondateur d’Iliad et de Free a acquis une participation minoritaire dans une société française titulaire d’un permis d’exploration minière dans le nord-ouest de la Guinée.

 

Après l’éducation, la presse, les startup, les incubateurs de startup, ou bien encore, des prises de participations (ou rachat) à titre personnel dans différents opérateurs télécoms, Xavier Niel, le fondateur d’Iliad et de Free s’intéresse à l’exploitation du bauxite en Afrique.

Selon l’AFP, qui cite Thibault Launay – co-fondateur et directeur général adjoint de la société Alliance minière responsable (AMR) – le milliardaire français y aurait acquis, via son fonds privé (NJJ Capital SAS), une “participation minoritaire”.

Ecrans de smartphones

Il rejoindrait ainsi au capital de cette société Anne Lauvergeon, ex-PDG d’Areva, et Edouard Louis-Dreyfus, président de la société de transport maritime Louis Dreyfus Armateurs. AMR, seule société minière française opérant en Guinée, est titulaire d’un permis d’exploration de bauxite couvrant 295 kilomètres carrés dans la préfecture de Boké.

Le bauxite, dont la demande est aujourd’hui très fortement soutenue par les besoins d’un pays comme la Chine, est un minerai riche en alumine. Ce composé chimique entrant lui-même dans la fabrication de nombreux appareils électroniques ou les écrans de smartphones, de tablettes ou de télévisions.

Monument Valley, musique(S) et 33 tours

La bande originale du célèbre jeu sur mobile sort en version vinyle sous la forme d’un double album, digne d’une pochette surprise.

 

 

Dans le droit fil de ces (grands) compositeurs de musiques de films (comme Hans Zimmer, Alexandre Desplat, Vladimir Cosma ou Ennio Morricone) que l’on va maintenant voir en concert, l’époque veut que l’on édite des musiques ou plutôt des bandes originales de jeux vidéo, non plus au format CD, mais en vinyle.

monument-valleyAprès Assassin’s Creed, The Last of Us et Grand Theft Auto, la musique hypnotique du jeu mobile Monument Valley (sorti le 3 avril 2014 avec le succès que l’on sait) s’écoute aujourd’hui en double album. Oui, vous avez bien lu, vous pourrez bientôt écouter la bande originale de votre jeu préféré en 33 tours, à condition d’avoir le tourne-disque adéquat.

L’objet, édité par iam8bit n’est pour l’instant disponible qu’en pré-commande au prix de 40 euros. Il sera livré au cours du second trimestre 2016.

Dans ce double album aux allures de pochette surprise, les fans du jeu retrouveront, l’opus originel du jeu avec des morceaux composés par Stafford Bawler, OBFUSC et GRIGORI, mais aussi la musique de deux extensions de Monument Valley, Forgotten Shores et Ida’s Dream.

Enfin, un code placé dans la pochette permettra de télécharger tous les titres au format MP3. Histoire de pouvoir goûter à ces fichiers son compressés, très en vogue, dans les années 2000.

Facebook ou le lien défait

Selon une étude universitaire britannique, il ne sert à rien d’avoir des centaines voire des milliers “d’amis” sur Facebook car, à supposer que vous les connaissiez réellement, la quasi-totalité d’entre eux se fichent éperdument de ce qui peut bien vous arriver.

 

Vos amis sur Facebook ne sont pas – à de très rares exceptions près – de vrais amis. Voilà le type d’actualité qui fait le bonheur du blogueur de café du commerce.

Ponctué d’un très bien senti “Bon, ça, on s’en serait douté !” le blog à très haute valeur ajoutée technologique expédie généralement en deux temps, trois mouvements, ce type d’études qui-tombent-sous-le-sens.

FacebookA ceci près que les considérations de café du commerce peinent souvent à se hisser au niveau de la démonstration scientifique. Après avoir étudié le comportement et les interactions de 3 375 profils Facebook au Royaume-Uni, Robin Dunbar *, est arrivé à la conclusion suivante: si un utilisateur du réseau social a en moyenne 150 “amis”, en cas de problème important il ne pourra compter au mieux que sur 4 d’entre eux.

Amitié et retour sur investissement

L’internaute qui passe ses journées sur Facebook éprouvera également une certaine forme de sympathie et de complicité pour 14 personnes au total. Le nombre de “vrais” amis sur Facebook, ne serait donc pas si différent du nombre d’amis que nous avons dans la vie “réelle” en déduit Robin Dunbar, à la lumière de ces précédents travaux menés sur la question des réseaux sociaux.

Selon l’universitaire, la raison en serait simple. Développer un lien d’amitié nécessite un investissement en terme de temps et au niveau émotionnel particulièrement élevé. A contrario, ce n’est pas parce que l’on a un réseau de plusieurs centaines de connexions sur Facebook, que ce réseau ne présente aucun intérêt. Certes, il vaut mieux avoir “demandé en ami” des personnes que l’on a rencontré au moins une fois physiquement, ou avec lesquelles on est entré en contact dans le passé pour une raison bien identifiée.

Car, voilà, la quasi-totalité de vos “amis Facebook”, ne sont pas des amis, mais bien évidemment des contacts parfois distants. Des contacts, qui peuvent le cas échéant constituer un panel de qualité quand il s’agit par exemple de chercher une information, ou… de diffuser une petite annonce pour revendre son vieux canapé.

  • Anthropologue britannique, biologiste de l’évolution, spécialisé dans le comportement des primates et aujourd’hui directeur de l’Institut d’anthropologie cognitive et évolutive de l’université d’Oxford. (A regarder en vidéo, en haut de cet article, une intervention de Robin Dunbar, à la Conférence TEDx Observer 2012).
EN - FR - DE - ES