En continu
Accueil / Facebook / Sur Facebook Messenger, les robots vous parlent et acceptent votre carte de crédit

Sur Facebook Messenger, les robots vous parlent et acceptent votre carte de crédit

PARTAGER CET ARTICLE

Intervenant à l’occasion de la conférence TechCrunch Disrupt SF 2016 qui se tient actuellement en Californie (Etats-Unis), David Marcus, le responsable en interne chez Facebook du développement de l’application (oh combien stratégique pour le réseau social!) Facebook Messenger, a indiqué qu’il sera très bientôt possible de commander (et de régler) des biens et des services directement sur Facebook Messenger (et sans jamais quitter l’application comme cela pouvait être le cas auparavant).

Aujourd’hui Facebook Messenger compte déjà dans ses rangs près de 30 000 “bots” (Cf. NewZilla.NET du 5 août 2016) ou “chatbots” (Cf. NewZilla.NET du 26 juillet 2016), des “robots de conversation” nourris à l’intelligence artificielle et qui répondent désormais aux questions des internautes comme pourraient le faire n’importe quel être humain.

S’il était déjà possible par ce biais, de réserver par exemple une chambre d’hôtel ou un billet d’avion (Cf. NewZilla.NET du 1er avril 2016), il sera bientôt possible de régler c’est-à-dire de payer directement dans Facebook Messenger ce type d’achat. Sans jamais sortir de l’application.

facebook-messenger

Par quel miracle? Tout simplement dans bien des cas parce que Facebook possèdent déjà les coordonnées de la carte de crédit des internautes concernés.

Pour sécuriser ces transactions (la sécurité n’ayant pas forcément été, par le passé; le point fort du réseau social), Facebook annonce qu’il va pleinement collaborer avec les principaux acteurs du marché, à commencer par PayPal, Visa, MasterCard ou American Express.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Twitter (enfin) bénéficiaire

Le réseau social a dégagé un bénéfice net de 91 millions de dollars au quatrième trimestre 2017.

Une campagne de crowdfunding pour sauver les archives de Gawker.com

Et empêcher son fossoyeur, Peter Thiel, de mettre la main sur les archives de ce site Internet pour les enterrer pour de bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.