En continu
Accueil / NewZilla.NET / Altice dévisse

Altice dévisse

PARTAGER CET ARTICLE

 

En moins de six mois, le titre de la maison mère de l’opérateur SFR, cotée à la bourse d’Amsterdam, a perdu plus de la moitié de sa valeur. 13 milliards d’euros de capitalisation boursière sont partis en fumée.

 

Jusqu’où ira la chute? Plombé par une dette abyssale de 51 milliards d’euros sur l’ensemble de ses filiales et par des résultats trimestriels décevants, le cours de l’action Altice, maison mère de l’opérateur de télécommunications SFR, a perdu près de 36% en moins d’une semaine.

Miracle ou mirage? 

Il semble qu’aujourd’hui les investisseurs affichent massivement leur défiance face à la stratégie du patron d’Altice, l’homme d’affaires franco-luso-israélien, Patrick Drahi. Entre le 9 juin et le 10 novembre 2017, l’action Altice, cotée à la bourse d’Amsterdam a chuté, passant de 23,26 euros à 10,38 euros.

En France, le navire amiral du groupe, l’opérateur de télécommunications SFR, semble à la dérive.

Et de fait, le bilan n’apparaît pas comme très rassurant. Malgré des investissements massifs dans les réseaux fixes et mobiles, l’opérateur qui a supprimé sous la houlette de son directeur général, aujourd’hui démissionnaire, Michel Combes, un tiers de ses effectifs (soit 5 000 postes), a perdu depuis son rachat par Altice en 2014, 1,5 million d’utilisateurs mobiles sur un portefeuille d’un peu moins de 15 millions d’abonnés.

Conséquence directe de la tempête boursière que traverse aujourd’hui le groupe, Patrick Drahi a subitement décidé – ce qui n’est pas son habitude – de monter en première ligne en prenant la présidence du conseil d’administration du groupe.

patrick-drahi-sfr-altice

A ses côtés, Dexter Goei devient directeur général exécutif d’Altice, tout en gardant ses responsabilités américaines. Armando Pereira, associé historique de Patrick Drahi pilotera toutes les activités télécoms du groupe.

Dennis Okhuijsen, devient PDG d’Altice Europe, tout en restant directeur financier du groupe. Pour sa part, Alain Weill devient P-DG de SFR tout en conservant la direction des médias (BFM TV, RMC, 01net.com, L’Express, Libération…).

“Cette structure représente un retour à l’organisation d’origine qui avait permis le succès du groupe Altice”, indique le groupe. Cette nouvelle structure de gouvernance est destinée à “mieux mettre en œuvre la stratégie d’Altice, à mettre en place un système de responsabilités plus clair et à améliorer les performances opérationnelles et financières ” du groupe (et) “va aligner plus complètement les intérêts des fondateurs, de la direction du groupe, tous ayant une participation significative dans le groupe, avec ceux de l’actionnariat public”, poursuit Altice.


Vous avez aimé cette information? Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? Pour continuer à vous informer, en toute indépendance, NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Blu de Prixtel, le forfait mobile 4G financé par la publicité

Ou la plus parfaite illustration de ce “vieil” adage du Net qui veut que “si c’est gratuit, cela soit vous le produit”.

Zones blanches : Les opérateurs téléphoniques s’engagent à investir 3 milliards d’euros

L’Etat a passé un accord avec les quatre principaux opérateurs téléphoniques, annonce dimanche 14 janvier 2018, dans le JDD, Julien Denormandie, secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.