En continu
Accueil / NewZilla.NET / Le cours du bitcoin passe la barre des 10 000 dollars

Le cours du bitcoin passe la barre des 10 000 dollars

PARTAGER CET ARTICLE

 

La valeur de la crypto-monnaie a doublé en un mois. La bulle spéculative autour du bitcoin tourne désormais à plein régime, et son éclatement n’en est que plus probable.

 

Le bitcoin comme valeur refuge? Les nouveaux convertis qui se ruent actuellement sur cette monnaie virtuelle feraient peut-être bien d’y regarder à deux fois avant d’y investir toutes leurs économies.

Mardi 28 novembre 2017, en fin de matinée, le cours du bitcoin a dépassé le dépassé le seuil symbolique des 10 000 dollars.

Une évolution spectaculaire pour une crypto-monnaie créée en 2009 à partir de rien par un groupe de développeurs anonymes, quelques mois tout juste après la crise des subprimes et sur les ruines d’un système financier alors en lambeaux.

bitcoin

Encore plus spectaculaire si l’on pense qu’en à peine un mois la valeur du bitcoin a été multipliée par deux et par 10… depuis le début de l’année 2017.

Seulement voilà, si des dizaines de milliers de sites Internet accepte désormais le bitcoin comme moyen de paiement, encore faut-il garder à l’esprit que cette monnaie virtuelle n’est en rien liée à un quelconque banque centrale. Et que par voie de conséquence le bitcoin se caractérise par sa volatilité.

bitcoin-bubble-bulle

Quant aux Etats, ils accueillent le phénomène avec prudence. Si le Japon accepte le bitcoin comme moyen de paiement, le succès grandissant de la monnaie virtuelle n’amuse pas outre mesure les autorités chinoises, et certains pays, à l’instar du Maroc, décident d’en interdire l’utilisation.


Vous avez aimé cette information? Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? Pour continuer à vous informer, en toute indépendance, NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi

Une faille de sécurité dans Telegram permettait de voler des messages cryptés (mais pas de les lire)

Mais cette vulnérabilité, découverte par l’éditeur de logiciel de cybersécurité russe Kaspersky, aurait aussi été utilisée par les pirates pour introduire dans des ordinateurs des programmes minant clandestinement des crypto-monnaies comme Monero ou Zcash.

Quand les ingénieurs russes tuent le temps en minant du Bitcoin

Les services secrets russes (FSB), dignes successeurs du KGB, ont arrêté plusieurs scientifiques russes. Ils sont accusés d’avoir utiliser la puissance de calcul du super-ordinateur d’une base militaire ultra-secrète stockant des missiles nucléaires, pour miner (c’est-à-dire créer pour leur propre compte) de la crypto-monnaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.