En continu
Accueil / Bitcoin / Le bitcoin au-dessus des 15 000 dollars

Le bitcoin au-dessus des 15 000 dollars

PARTAGER CET ARTICLE

 

Le retour sur Terre risque d’être particulièrement violent pour tous les investisseurs qui misent aujourd’hui allègrement et aveuglement sur la pseudo-monnaie virtuelle. 

 

L’histoire financière retiendra que le jeudi 7 décembre le cours du bitcoin a franchi pour la fois le seuil psychologique des 15 000 dollars.

Soit une augmentation de plus de 50% sur une semaine, preuve si besoin en était que la pseudo-monnaie virtuelle est entrée dans une zone d’incertitudes et de turbulences qui voit désormais un public peu averti (et c’est une litote) y investir aveuglément.

Les différentes mises en garde de dirigeants de banques centrales ou d’un prix Nobel d’économie ne font rien à l’affaire, l’appât du gain est le plus fort, et la cupidité est plus que jamais de mise.

bitcoin

Désormais, comme le souligne Le Monde, la capitalisation totale de cette crypto-monnaie, volatile et totalement dépourvue de cours légal est supérieure au PIB d’un pays comme la Finlande.

Doit-on s’en inquiéter?

Si l’on considère que les investisseurs actuels ont mis plus que sept ans avant de se rendre compte de la supposée attractivité du bitcoin, et qu’ils attendent aujourd’hui des retours sur investissement correspondant à l’évolution actuel du cours de la crypto-monnaie, c’est-à-dire de 50% par semaine, oui, il est permis de croire que l’on est actuellement entrer dans une phase qui ressemble à s’y méprendre à du grand n’importe quoi.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Le Venezuela lance sa propre crypto-monnaie dans un climat de défiance économique

Le Pétro (c’est le nom de cette nouvelle “monnaie” virtuelle) devrait être utilisé pour lutter contre l’inflation. Un petro vaudra 60 dollars, c’est-à-dire tout juste le prix d’un baril de pétrole.

Une faille de sécurité dans Telegram permettait de voler des messages cryptés (mais pas de les lire)

Mais cette vulnérabilité, découverte par l’éditeur de logiciel de cybersécurité russe Kaspersky, aurait aussi été utilisée par les pirates pour introduire dans des ordinateurs des programmes minant clandestinement des crypto-monnaies comme Monero ou Zcash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.