Revue de presse
Accueil / Silicon Valley / Stagiaire chez Facebook à 8000 dollars par mois

Stagiaire chez Facebook à 8000 dollars par mois

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Selon une étude signée Glassdoor.com, un site Internet où les employés actuels et anciens employés d’entreprises évaluent leur environnement de travail de manière anonyme, il fait bon être stagiaire dans les entreprises de la Silicon Valley.

 

Pour commencer cet article, ayons une petite pensée pour les stagiaires français qui malgré une formation à bac+4 ou bac+5, se sentent méprisés par leurs “employeurs” et ne touchent parfois que le strict minimum légal pour un stage de plus de deux mois, à savoir une gratification (car l’on ne parle pas ici de salaire mais bel et bien de “gratification”) d’un montant de 568 euros par mois. Soit… 3,36 euros de l’heure. 

Voilà pour la France, mais outre-Atlantique et plus précisément dans la Silicon Valley, berceau des grandes entreprises du numérique, c’est un autre son de cloche qui prévaut. 

Pour les stagiaires (que l’on appelle localement les “interns”) l’heure n’est pas au mépris, mais à la considération. 

silicon-valley-google-stage-internship

Selon une étude signée du site spécialisé Glassdoor.com, un site Internet où les employés actuels et anciens employés d’entreprises évaluent leur environnement de travail de manière anonyme, la rémunération médiane des stagiaires irait de 4333 dollars chez Dell (qui, notons-le, n’est pas un acteur de la Silicon Valley) à… 8000 dollars chez Facebook. 

Pas de "stages photocopieuses"

A ce niveau de rémunération pas question de parler de “stages photocopieuses”.

Ces stages où le stagiaire perd son temps et accepte de brader ses compétences en échange d’une ligne supplémentaire sur son CV. 

Non, à ce prix-là les grands groupes du numérique puisent parmi les talents fraîchement diplômés des plus grandes universités du pays. 



Quand Facebook offre ainsi 8000 dollars par mois à ces heureux stagiaires, Amazon se positionne à 7725 dollars (on ne parle évidemment pas ici d’un job d’été dans un entrepôt du géant du commerce en ligne), Salesforce à 7667 dollars, suivi par Google (7500 dollars), Microsoft (7250 dollars),  Uber (7167 dollars), Apple (6667 dollars), Intel (5000 dollars), SAP (4833 dollars), Tesla (4667 dollars) à égalité avec Cisco Systems. 

Si elles sont bien supérieures au salaire médian des actifs aux Etats-Unis, ces rémunérations correspondent au coût de la vie ahurissant d’une ville comme San Francisco et restent pourtant logiquement très en deçà de ce que peut toucher un développeur dans la Silicon Valley qui gagne en moyenne 145 dollars par an, soit plus de 12000 dollars par mois. 


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.