Accueil / Silicon Valley / Quand Jeffrey Epstein mettait en cause des dirigeants de la Silicon Valley

Quand Jeffrey Epstein mettait en cause des dirigeants de la Silicon Valley

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Il y a un an, le sulfureux financier Jeffrey Epstein (retrouvé mort samedi 10 août 2019 dans une prison fédérale de New York) avait levé un voile discret sur ce qu’il savait des moeurs supposées de l’élite de la Silicon Valley.

 

Le sulfureux financier Jeffrey Epstein (retrouvé mort samedi 10 août dans une prison fédérale de New York où il était détenu en attendant son procès pour des accusations de pédophilie) avait affirmé l’an passé au journaliste du New York Times, James B.Stewart, qu’il détenait nombre d’informations compromettantes sur la “supposée’ élite de la Silicon Valley. 

Depuis la parution outre-Atlantique, en février 2019, du livre de la journaliste spécialisée Emily Chang (“Brotopia, Breaking Up the Boy’s Club Of Silicon Valley” / Penguin – Random House), on sait que les dirigeants de la Silicon Valley ne sont pas exactement, pour certains d’entre eux, des grenouilles de bénitier.

Epstein-Silicon-Valley

Suivant un procédé journalistique contestable qui consiste en l’espèce à rompre la confidentialité de propos tenus en “off” après la disparition de l’auteur de ces propos, James B.Stewart, qui se garde bien de citer des noms, révèle néanmoins ce que lui disait Jeffrey Epstein.

Le sulfureux financier, lui expliquant avoir vu à maintes reprises de hauts dirigeants de la Silicon Valley, prendre des drogues et se livrer à des “activités hédonistes”. 

Une terminologie dont on peut aisément deviner à quoi elle pouvait correspondre dans l’esprit d’un personnage comme Jeffrey Epstein. 


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.