Revue de presse
Accueil / Développement durable / Au Kenya, une ONG américaine teste le revenu universel

Au Kenya, une ONG américaine teste le revenu universel

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Au début de chaque mois les habitants de certains villages reculés de ce pays anglophone d’Afrique de l’Est reçoivent l’équivalent de 20 euros en monnaie locale.

 

L’expérience a commencé fin 2016.

Depuis cette date, chaque mois les habitants de 45 villages situés à l’extrême ouest du Kenya, reçoivent par virement sur leur compte mobile M-Pesa, l’équivalent d’une vingtaine d’euros (soit 2 280 shillings).

Ce virement est effectué par une ONG américaine, Give Directly.

Nous vous en avions déjà parlé en mars 2017, Give Directly est une structure soutenue et financée par l’Omidyar Network du fondateur d’eBay Pierre Omidyar, qui défend le concept d’une “aide directe” pour lutter contre la pauvreté, mais aussi par l’Open Society Foundations du financier-philanthrope George Soros. 

GiveDirectly-Kenya-revenu-universel

Lancé au Kenya en 2016, le programme a depuis été étendu à d’autres pays, parmi lesquels le Rwanda, la République démocratique du Congo (RDC) et le Liberia.

Le versement de ce revenu (versé tous les mois et d’un coût total de 28 millions de dollars) est basé sur trois principes: il est universel, et donc proposé à tous dans les 45 villages concernés au Kenya ; il est inconditionnel, c’est-à-dire sans droit de regard sur les dépenses ; et il est garanti sur une période donnée (pendant une douzaine d’années).


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.