Accueil / Airbnb / Airbnb rachète Accomable pour mieux accueillir les personnes handicapées

Airbnb rachète Accomable pour mieux accueillir les personnes handicapées

Le groupe Internet entend étoffer son offre en matière d’accessibilité. Airbnb prend le contrôle d’Accomable, une startup fondée à Londres en 2015 qui propose aujourd’hui à la location 1100 appartements et maisons dans une soixantaine de pays. 

 

Airbnb vient d’annoncer l’acquisition d’Accomable, une startup fondée  en 2015 qui propose aujourd’hui à la location 1100 appartements et maisons dans une soixantaine de pays.

Pour le groupe Internet, il s’agit avant tout de mettre l’accent sur l’accessibilité des personnes handicapées, une mission à laquelle travaillera, dans les prochains mois pour Airbnb, la petite équipe d’Accomable.

En France, cette startup britannique basée à Londres s’était engagée aux côtés d’Handicap International à l’occasion de l’inauguration de la plate-forme digitale Hizy.org, au service des personnes à besoins particuliers et de leurs aidants.

accomable-founder-Srin Madipalli
Srin Madipalli, co-fondateur d’Accomable.com

 

De par son concept, Accomable rappelle fortement une autre startup, française celle-ci. Lancée en avril 2017, Handivoyage.net est une plateforme collaborative de location de logements adaptés aux personnes handicapées. 

« Handivoyage fonctionne de la même façon que d’autres plateformes de réservation de séjours comme Abritel ou Airbnb. Notre particularité est de ne proposer que des logements accessibles. Il s’agit soit d’hébergements touristiques (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes) labellisés “Tourisme et handicap”, soit de logements de particuliers labellisés, eux, uniquement pour le handicap moteur par notre structure, avec l’aide d’associations locales », déclare au site Faire Face, Lucas Ghebardt, son jeune fondateur.

A lire aussi

payoneer-mastercard-airbnb

Airbnb ne proposera plus en France sa carte de crédit polémique

Le groupe Internet a accepté lundi 11 décembre, sous la pression exercée par le ministère de l’Economie et des Finances, de ne plus proposer à ses hôtes en France, la carte Payoneer. Cette carte de crédit, émise depuis Gibraltar, était soupçonnée d’être utilisée à des fins d’optimisation voire évasion fiscale.

paris-airbnb

A Paris, depuis le 1er décembre 2017, les loueurs Airbnb doivent enregistrer leur logement en mairie

Si vous avez mis en location un bien (appartement ou maison) sur Airbnb, ou sur l'une des plateformes concurrentes (comme Abritel, Homelidays ou Handivoyage...) du groupe Internet, il est temps de vérifier si vous êtes, ou non, en conformité avec la loi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.