Accueil / Bitcoin / Quand la Chine fait grimper le cours du Bitcoin

Quand la Chine fait grimper le cours du Bitcoin

On est encore loin des sommets de 2013 (à 1 100 dollars pour un Bitcoin), mais le cours (toujours très volatile) de la monnaie virtuelle repart aujourd’hui très largement à la hausse (jusqu’à atteindre il y a quelques jours les 700 dollars). Explications.

 

Après avoir atteint son plus haut historique en 2013, le cours du Bitcoin, une monnaie virtuelle dont la crédibilité avait mise à mal par différends scandales, était retombé en 2015 à 150 dollars.

Aujourd’hui, place à une certaine embellie, le cours du Bitcoin continue de jouer au yo-yo et s’échangeait il y a quelques jours autour des 700 dollars. Cette fois-ci, la hausse est portée par une forte demande venue de Chine.

Le cours de la monnaie locale, le yuan, étant actuellement assez chahuté, les Chinois craignent en effet que la People’s Bank of China, ne dévalue la monnaie nationale. Ils cherchent donc des valeurs refuges, parmi lesquelles (à tort ou à raison) le Bitcoin figure désormais en bonne place (aux côtés de l’or, dont le cours grimpe lui aussi en flèche).

"Zone grise"

La monnaie virtuelle, dont la transparence transactionnelle n’est certes pas la caractéristique principale, n’est pas officiellement reconnue en Chine, tout juste est-elle tolérée, et les transactions en Bitcoin appartiennent à ce qu’il est bien convenu d’appeler une « zone grise » de transactions financières. Une « zone grise » qui peut par exemple servir à des hackers chinois qui pratique le « ransomware » (c’est-à-dire la prise en otage de données), à demander des rançons payables en Bitcoin

china-bitcoin
Source / Cryptocompare

Autre facteur pouvant expliquer cette soudaine remontée du cours du Bitcoin, la raréfaction programmée de cette monnaie virtuelle, et qui commence à atteindre un seuil important, puisque 15,5 millions de Bitcoin sont maintenant en circulation dans le monde sur les 21 millions qui pourront être produits. Si la demande augmente, et que l’offre demeure limitée, il est donc logique que le cours de la monnaie reparte à la hausse.

A lire aussi

intelligence-artificielle

L’intelligence artificielle au risque d’une troisième guerre mondiale

C'est l'une des dernières obsessions d'Elon Musk (P-DG de Space X et de Tesla), et au vu des récentes déclarations de quelques grands leaders internationaux, à commencer par Vladimir Poutine, on ne saurait lui donner tort. 

digital-currency-crypto-monnaie

Quand les banques planchent sur le lancement d’une crypto-monnaie

Tout d'abord défiantes et méfiantes vis-à-vis de la "blockchain" et de l'émergence de crypto-monnaies comme le Bitcoin ou l'Ethereum, les grands établissements financiers semblent aujourd'hui beaucoup moins sceptiques sur ce sujet. Certains d'entre eux prévoyant même de lancer leur propre crypto-monnaie, dès la fin de l'année 2018. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.