Accueil / 2019 / janvier (page 2)

Monthly Archives: janvier 2019

Apple va augmenter les employés de ses magasins en France de 750 euros par an

 

Cette mesure de revalorisation salariale ne concerne toutefois pas les managers.

 

Une augmentation de salaire plutôt qu’une prime exceptionnelle, c’est la décision prise par Apple Retail France après la vague de protestation sur le pouvoir d’achat et le conditions de travail qui a affecté fin 2018 l’activité de la moitié des magasins de la marque américaine en France.

Initialement le mouvement visait à protester contre le non-versement d’une prime exceptionnelle défiscalisée, comme celle que le président Emmanuel Macron souhaite voir versée par les employeurs “qui le peuvent”.

Mais Apple qui a enregistré sur l’année qui vient de s’écouler un bénéfice net de 59,5 milliards de dollars, a chois d’aller plus loin. Et c’est une excellente nouvelle pour l’ensemble des employés de la marque en France.

apple-tim-cook

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule… outre cette augmentation, la direction d’Apple France a annoncé l’arrêt de l’indexation d’une prime faisant office de 13e mois sur le temps de présence.

Jusqu’à présent, ce dispositif était plafonné à 3.400 euros brut et désavantageait les femmes en congé maternité ou les personnes victimes d’un accident de travail, a expliqué Albin Woulfow, porte-parole du syndicat CFDT.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Tesla va supprimer plus de 3 000 emplois

 

Le constructeur automobile dirigé par Elon Musk va supprimer 7% de ses effectifs.

 

« L’avenir s’annonce compliqué »… C’est Elon Musk qui le dit.

Si l’homme est passé maître dans la formulation de prédiction contradictoire sur l’avenir du monde, on serait ici, pour un fois, plutôt porté à la croire à l’avenir dont il est ici question est celui de Tesla le constructeur automobile (créé en 2003) qui compte toujours parmi l’un de ses projets favoris.

Dans un courrier transmis aux collaborateurs de l’entreprise, et publié vendredi 18 janvier 2019 sur le blog officiel du groupe, le co-fondateur de Tesla, Elon Musk, annonce que le groupe a l’intention de supprimer 7% de ses effectifs.

Soit 3 150 emplois sur 45 000.

tesla

“Nous sommes confrontés à une difficulté extrême : produire nos voitures, batteries et produits solaires à des coûts compétitifs (…). Si nous avons fait des progrès, nos produits demeurent encore trop chers pour la plupart des gens”, écrit Elon Musk.

“Tesla aura besoin de mettre en oeuvre ces réductions d’effectifs tout en augmentant le rythme de production de la Model 3 et en procédant à des améliorations d’ingénierie manufacturière dans les mois à venir”, souligne Elon Musk.

Une mauvaise nouvelle pour les collaborateurs de Tesla tant les conditions de travail au sein de l’entreprise sont régulièrement dépeintes comme étant particulièrement déplorables.

En juin 2018, Tesla avait déjà décidé de réduire ses effectifs de 9% pour faire des économies alors qu’il rencontrait des difficultés pour produire son véhicule phare la Model 3.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Netflix continue de creuser sa dette

 

Si Netflix n’en finit pas d’engranger de nouveaux abonnés le service de SVOD poursuit sa fuite en avant financière supposée mener le groupe internet à la rentabilité. La prise de risque est maximum.

 

Ils ont pour noms Disney, NBC Universal, Apple (voire en France le beaucoup plus modeste Salto…) ce sont, en plus de Prime Videos, le service d’Amazon, les futurs concurrents de Netflix sur le marché de la SVOD.

Mais pour l’heure sur le papier Netflix se porte bien.

Le groupe internet dirigé par Reed Hastings revendique aujourd’hui 139,3 millions d’abonnés (dans le monde entier) soit une progression de 25,9% sur un an, + 38 millions d’abonnés).

Sur les seuls trois derniers mois d l’année 2018, Netflix enregistre un gain de 8,8 millions d’abonnés (dont 7,8 millions hors des Etats-Unis).

La stratégie de croissance du groupe à l’international (c’est-à-dire hors des Etats-Unis, un marché considéré comme étant déjà saturé), bat son plein.

Netflix a toujours la confiance des investisseurs

En un an, Netflix est passé de 57,8 à 88,1 millions d’abonnés hors des Etats-Unis (+30,3 millions).

Côté chiffre d’affaires, comme en écho à l’augmentation du nombre d’abonnés, Netflix engrange désormais plus de revenus à l’extérieur des Etats-Unis, ce qui n’était pas le cas sur l’année 2017.

Netflix-VPN

En 2018, Netflix a réalisé 2,35 milliards de dollars hors des Etats-Unis, contre 2,06 milliards pour les Etats-Unis.

Jusqu’à 2017, Netflix réalisait davantage de chiffre d’affaires aux Etats-Unis que dans le reste du monde.

En revanche la stratégie de croissance effrénée de Netflix, qui consiste à prendre des parts de marché avant que ses principaux ou futurs concurrents ne le fassent, à un prix et la dette de l’entreprise ne cesse de se creuser.

Au dernier trimestre 2018, le groupe internet a ainsi « brûlé » (c’est-à-dire dépensé frénétiquement notamment dans la production de contenus originaux) 1,24 milliard de dollars, soit presque autant que sur les trois premiers trimestres de l’année 2018 (1,45 milliard de dollars).

Cependant, cette stratégie est aujourd’hui validée par la banque d’investissement Morgan Stanley et elle ne semble pas effrayer outre-mesure les investisseurs puisque l’action Netflix a gagné plus de 100 dollars depuis Noël.

Jusqu’ici tout va bien, mais gare à l’atterrissage.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Le ministère des Armées va recruter 1000 cyber-combattants

 

La ministre des Armées, Florence Parly a dévoilé vendredi 18 janvier 2019 la nouvelle doctrine d’emploi des armes informatiques de la France.

 

“La cyber-guerre a commencé et la France doit être prête à y combattre”, a déclaré vendredi 18 janvier 2019 à Paris, la ministre des Armées, Florence Parly à l’occasion de la présentation de la nouvelle doctrine d’emploi des armes informatiques de la France.

“Aujourd’hui, la France choisit de se doter pleinement de l’arme cyber pour ses opérations militaires.”

“Nous renforçons nos effectifs et d’ici 2025, nous compterons 1 000 cyber-combattants supplémentaires”.

Ces nouveaux effectifs seront déployés au sein du commandement de la cyberdéfense (Comcyber), de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) et de la Direction générale de l’armement (DGA).

Un investissement de 1,6 milliard d'euros

La France prévoit d’investir 1,6 milliard d’euros investis pour la lutte dans le cyber-espace.

Inquiète et lucide sur les années à venir Florence Parly a tenu à mettre en garde son auditoire, composé de responsables civils et militaires:  “songez à la combinaison future d’attaques cyber et d’intelligence artificielle, se livrant à un combat sur les réseaux à une vitesse défiant toute compréhension humaine,” a-t-elle souligné.

dgse-florence-parly

“Il faut également préparer nos armées à cette nouvelle guerre, en nous assurant qu’elles disposent d’une doctrine et de capacités de lutte informatique offensive”, a ajouté la ministre.

La France se réserve ainsi “le droit de riposter, dans le respect du droit, par les moyens et au moment de notre choix”, mais aussi “quel que soit l’assaillant, le droit de neutraliser les effets et les moyens numériques employés”.

La France n’hésitera pas par ailleurs “à employer en opérations extérieures l’arme cyber à des fins offensives, isolément ou en appui de nos moyens conventionnels, pour en démultiplier les effets”.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Marie-Laure Denis, une nouvelle présidente pour la CNIL

 

Passée par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) et le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel), Marie-Laure Denis remplacera prochainement Isabelle Falque-Pierrotin qui occupait ce poste depuis 2011.

 

Après avoir occupée des fonctions au sein de plusieurs autorité administratives indépendantes (CSA et Arcep) Marie-Laure Denis, diplomée de SciencesPo et de l’ENA, a été choisie vendredi 18 janvier 2019 par le président de la République, Emmanuel Macron, pour prendre la tête de la CNIL, en remplacement d’Isabelle Falque-Pierrotin qui occupait ces fonctions depuis 2011.

Pour sa part, Isabelle Falque-Pierrotin a été désignée jeudi 17 janvier 2019 par le Premier ministre, Edouard Philippe, pour être l’une des cinq personnalités garantes du “grand débat national” lancée à l’initiative du président de la République et  qui s’ouvre ces jours-ci en France.

RGPD (le règlement européen de protection des données, qui est entré en vigueur en mai 2018), encadrement de l’action des GAFA, l’agenda qui attend à la tête de la CNIL est particulièrement chargé.

La nomination de Marie-Laure Denis doit encore être validée par l’Assemblée nationale et le Sénat.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

EN - FR - DE - ES