Accueil / 2019 / janvier (page 4)

Monthly Archives: janvier 2019

85 ONG américaines demandent à Amazon, Google et Microsoft de ne pas mettre leurs technologies de reconnaissance faciale à la disposition des Etats

 

Ces organisations, dont l’ACLU (Union américaine pour les libertés civiles) demande à ces trois géants de l’industrie du numérique qu’ils prennent des engagements fermes et s’engagent pour la défense des droits humains et des libertés publiques.

 

85 ONG américaines écrivent à Amazon, Google et Microsoft pour les enjoindre de ne pas partager leurs technologies biométriques de reconnaissance faciale avec les Etats.

“Cette technologie offre aux gouvernements la capacité inédite de traquer qui nous sommes, où nous allons, ce que nous faisons et qui nous fréquentons”, expliquent dans leurs courriers ces organisations, au premier rang desquelles on retrouve l’ACLU (Union américaine pour les libertés civiles).

Grâce au “deep learning” (apprentissage profond) les progrès réalisés en matière d’intelligence artificielle sont aujourd’hui tels “qu’il est désormais possible de repérer et de cibler des migrants, des minorités religieuses et des personnes de couleur. (…) Dans un monde de surveillance fondé sur la reconnaissance faciale, les gens craindront d’être repérés et ciblés par le gouvernement s’ils participent à une manifestation, se rassemblent hors des lieux de culte, ou simplement vivent leur vie”, poursuivent les 85 ONG américaines.

reconnaissance-faciale

En décembre 2018, Google (qui par ailleurs a récemment refusé de participer à un appel d’offres lancé par le Pentagon sur l’intelligence artificielle, car il était contraire à ses principes) s’était engagé à ne pas mettre en vente sa technologie de reconnaissance faciale “tant que d’importantes questions de réglementations ne seraient pas réglées”, rappelle Le Monde.

Le cas Amazon

De son côté, Microsoft, a récemment appelé les gouvernements à réguler cette technologie et énoncé plusieurs principes auxquels le groupe technologique, qui commercialise le logiciel Face API, comptait se tenir – comme interdire l’usage de ses outils pour discriminer, ou se montrer transparent sur leurs capacités par exemple.

Mais pour les 85 signataires de la lettre expédiée mardi 15 janvier, cette prise de position n’est pas encore assez claire.

Reste, le cas Amazon, dont la technologie baptisée Rekognition a déjà été utilisée par les forces de l’ordre américaines, avait révélé l’ACLU l’an dernier.

“En continuant à vendre ce produit de surveillance faciale aux gouvernements, Amazon menace gravement la sécurité des citoyens, ignore les protestations de ses propres employés et perd la confiance que lui porte le public”, regrettent à ce stade les 85 ONG signataires de la lettre.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Nokia va supprimer 460 emplois en France

 

Après une (courte) pause l’équipementier télécoms reprend à marche forcée sa politique de réduction d’effectifs en ligne avec son plan mondial de restructuration dévoilé en octobre 2018.

 

La nouvelle est tombée mardi 15 janvier 2019.

Nokia va supprimer 460 emplois en France sur deux ans, plus précisément sur ses sites de Nozay (Ile-de-France) et Lannion en Bretagne.

Le projet s’inscrit dans le cadre d’un plan d’économie de 700 millions d’euros d’ici à fin 2020, lancé en octobre 2018 au niveau mondial.

Annoncé aux instances représentatives du personnel en Europe, il sera présenté au comité central d’entreprise en France le 24 janvier 2019, indique L’Usine nouvelle.

Le groupe cherche par ailleurs à vendre son site de câbles sous-marins à Calais.

La plupart des activités et fonctions centrales sont touchées à l’exception des activités de R&D (recherche et développement) a annoncé l’équipementier télécoms dans un communiqué.

Nokia-3310-MWC-2017

Nokia emploie aujourd’hui en France 5 516 collaborateurs (dont 4 136 personnes pour Alcatel-Lucent).

En pratique, ce plan de restructuration épargnera cependant certaines filiales françaises du groupe comme Nokia Bell Labs France, Alcatel Submarine Networks (ASN) et Radio Frequency Systems (RFS).


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Ces bureaux de tabac qui vendent des bitcoins

 

24 buralistes s’associent au courtier en cryptomonnaies KeplerK pour commercialiser des bitcoins auprès du grand public.

 

Acheter des cryptomonnaies comme on achèterait un paquet de cigarettes…

C’est le pari tenté par 24 buralistes en collaboration avec le courtier en cryptomonnaies KeplerK.

KeplerK a communiqué mercredi 9 janvier la liste des buralistes équipés pour vendre des bitcoins et des ethers, les deux cryptomonnaies les plus populaires dans le monde.

Le réseau de distribution devrait être élargi à une centaine de points de vente d’ici quelques jours.

bitcoin-bubble-bulle

“Environ 6.500 bureaux de tabac seront opérationnels d’ici début février”, ajoute Adil Zakhar, directeur de la stratégie chez KeplerK.

Le courtier s’est associé avec les prestataires de paiement utilisés par les réseaux de buralistes.

Le processus d’achat est relativement simple : en échange de 50, 100 ou 250 euros (les trois coupures disponibles), l’utilisateur obtient un ticket sur lequel sera inscrit un code alphanumérique et un QR code.

Le néo-investisseur doit ensuite se rendre sur le site de KeplerK pour se faire créditer les cryptomonnaies sur un portefeuille électronique afin de les utiliser à sa guise.

KeplerK prélève une commission de 7% sur chaque ticket vendu et rétrocède 1,25% au buraliste, précise le site Capital.fr.

Malgré tout, les buralistes qui ont accepté de participer à cette opération et d’investir ce nouveau marché devront très certainement faire oeuvre de pédagogie et s’armer d’un peu de patience face aux questions que ne manqueront pas de leur poser leurs clients.

Liste des premiers bureaux de tabac à vendre des bitcoins et des ethers

bitcoins-keplerk-ethers


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

La plateforme de streaming musical Tidal soupçonnée d’avoir gonflé ses audiences

 

Tidal aurait gonflé les chiffres de diffusion de certains morceaux musicaux, si bien que les redevances versées aux artistes auraient été plus conséquentes que prévu.

 

Tidal, le service de streaming, concurrent de Deezer et de Spotify (racheté en 2014 par le rappeur/producteur Jay-Z au groupe norvégien Schibsted ASA pour 56 millions de dollars) est actuellement sous le coup d’une enquête en Norvège suite à une série de révélations parues dans la presse qui mettent en cause la sincérité de ses chiffres d’écoutes.

En substance, Tidal est soupçonné d’avoir sciemment trafiqué et surévalué l’audience de certains morceaux diffusés sur sa plateforme.

D’un côté, Tidal cherche à attirer et à fidéliser des artistes en leur offrant des revenus supérieurs à ceux proposés sur les autres plateformes.

Beyonce-jay-z

De l’autre, Tidal (outre une qualité d’écoute exceptionnel qui fait aussi sa marque) cherche aussi à séduire de nouveaux utilisateurs payants (ils étaient 3 millions en 2016) en proposant certains albums en exclusivité comme celui de Beyoncé, Lemonade.

320 millions d'écoutes imaginaires

En mai 2018, une enquête réalisée par le journal norvégien Dagens Næringsliv affirmait déjà que les chiffres des écoutes des albums Lemonade (de Beyonce) et de Life of Pablo (de Kanye West) avaient été falsifiés à l’avantage des musiciens.

Au total, 1,3 million de comptes Tidal auraient permis d’augmenter artificiellement le nombre de diffusions de près de 320 millions d’écoutes, entraînant une forte augmentation des redevances en faveur de ces artistes.

Beyonce étant la femme de Jay-Z, l’actuel propriétaire de Tidal et Kanye West, l’un de ses proches amis.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Le bouton connecté Amazon Dash déclaré illégal par la justice allemande

 

Selon le tribunal régional de Munich (Allemagne), Dash, le bouton connecté de commandes et d’achats de produits domestiques d’Amazon ne respecte pas les lois en vigueur sur la protection des consommateurs.

 

En ces temps de RGPD, de défiance à l’égard des groupes internet et de grands débats publics sur  protection des données personnelles le jugement rendu par le tribunal régional de Munich (Allemagne) risque d’apporter encore un peu plus d’eau au moulin de ceux qui pensent que les acteurs du numériques poussent aujourd’hui le bouchon un peu trop loin en matière d’intrusion dans la vie privée des utilisateurs de leurs services.

Pour la juridiction allemande Dash, le bouton de commande et d’achat de produits domestiques d’Amazon ne respecte pas législation en vigueur sur la protection des consommateurs outre-Rhin.

Pire il tendrait à rendre le client captif de sa solution sans pour autant l’information des évolutions (nouvelles références, promotions) des produits qu’il commande.

Dash-amazon-2

En clair, le bouton Dash d’Amazon ne fournit aucune information sur le produit acheté, sur le montant des frais de port, ni même son prix à instant donné, rendant ainsi impossible toute comparaison.

Si le tarif augmente par exemple, le client n’en sera pas prévenu.

Les boutons connecté Dash sont un service réservé aux clients d’Amazon Prime, mais encore faut-il dans un premier temps acheté son bouton au prix de 5 euros.

Le bouton connecté Amazon Dash est présent sur la marché français depuis 2016 via plusieurs dizaines de marques de produits grand public dont Ariel, Handy Bag, Kleenex, Pampers, Tassimo, L’Or, et Duracell.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

EN - FR - DE - HI - ID - IT - JA - KO - FA - ES